J'ai un peu peur..

Publié le par chouchou

ce n'est pas la tension qui est montée d'un cran qui me fait peur. ce ne sont pas les scènes auxquelles j'ai assisté non plus, ni le fait d'avoir vu ma commune ressembler au Bronx et à Sowetto réunies, mais bien à toutes les conséquences que ces actes vont engendrer.

A coup sur, cette fois les journaleux vont s'emparer de l'histoire, maintenant qu'il y a du sensationnel à raconter et à montrer !
Tant que tout se passait pacifiquement, trop pacifiquement même, rien n'était trop dévoilé. Maintenant, certains vont se faire un malin plaisir à dire que nous ne sommes capable de nous mobiliser, et surtout de nous faire entendre,qu'en usant de la violence !

Mais à qui la faute finalement ? C'est la question que je me pose.
Si seulement, nous avions été entendu plus vite (je parle dans les Hautes Sphères politique) les choses ne s'envenimeraient pas de la sorte.



Gosier était complètement encerclé par les barrages.

Je ne me suis pas du tout sentie "en danger"..J'étais plutot abasourdie de voir ma commune dans cet état là !
Il y avait quelques touristes un peu apeurés, n'osant pas continuer leur chemin face aux barricades. Mais des personnes les rassuraient en leur disant qu'ils pouvaient circuler normalement. J'ai apprécié le geste de ce monsieur d'aller au devant de ces touristes.


C'est vrai que devant nous se trouvait tout une bande de jeunes cagoulés.

J'ai eu la chance de pouvoir passer ce barage, après un petit détour. Ma curiosité m'a mené jusqu'à l'entrée sur la voie rapide, mais là pas moyen de passer du tout !






J'ai donc fait demi tour.. Les choses s'étaient un peu plus envenimées.
On venait de diffuser à la radio, qu'un des Leader du LKP avait été blessé et un autre interpellé.







Je me suis donc retrouvée sur un autre blocage. Mais ce n'était plus les memes mecs. Ceux là faisaient vraiment parti des mannifestants. Ne pouvant pas passer, l'un d'eux est venu à ma voiture et m'a demandé où j'allais. On a discuté un peu et quand je lui ai dis qu'il ne fallait pas lâcher (Ce que je pense fortement !), il m'a tapé dans la main, ça m'a fait sourire et apporter une bouffée d'espoir, que ce conflit n'allait pas réussir à nous monter les uns contre les autres !

Le peuple gwadeloupéen ne cherche que le respect et la dignité.
Je suis par contre tombée sur pas mal de groupes de jeunes en scooter, visages cachés, qui eux ne cherchent pas à faire avancer les choses, mais juste à prendre leur pied à foutre la merde sur leur passage.

Je vais peut etre choquer, mais c'est un discours que je tiendrais toujours.
Ces jeunes qui foutent la merde, pour foutre la merde, devraient eux être interpellés à la place de ceux qui mannifestent ! Car eux, nuisent grandement à l'image du mouvement et de l'ile... Ils me font penser  ces petits caïds des cités de ma banlieue. Ces petits branleurs à qui on devrait un peu plus botter le cul !

Je me suis longuement posée  la question si j'allais mettre ses photos sur le blog.
Je le fais pour montrer où le silence de nos dirigeants est entrain de nous mener!
Qu'attendent ils pour réagir vraiment et concrètement ???
Que l'ile soit mise à sac ? Que les débordements se fassent de plus en plus importants ??
Qu'ils ne leur reste que la solution de charger les mannifestants
???

Alors oui, j'ai peur...

Publié dans Voyage en Gwada

Commenter cet article

nathalie 02/03/2009 22:46

Samedi 28 février, nous étions autour de 200 à faire une marche de soutien de la préfecture à la place de la Comédie à Montpellier. C'est peu, mais nous étions là. Tenez bon !
nathalie (SETE.HERAULT)

chouchou 06/03/2009 15:27



Merci Nathalie pour votre soutien !!! Tenez bon vous aussi !



Dany 20/02/2009 07:14

Chouchou. Je comprend fort bien l' attachement à cet ile, surtout lorsque l'on vit dans ce coin du monde qui est plein de couleurs ,les émeutes passerons sans doute, je sais bien quece n'est pas le seul pays où les problèmes arrivent, l'important et de savoir les surmonter comme je vois, tu le fais super bien.+bisous. Dany

Claudia 19/02/2009 20:29

Je trouve que c'est drôlement bien ce que vous faites, de reléguer l'info. Je pense que les Guadeloupéens sont courageux mais surtout ils n'ont plus rien à perdre que leur vie !
Les jeunes ne peuvent pas être différents de nos jeunes des citées. Ils n'ont plus aucun avenir. Aucune éducation politique.
Tout cela est le fruit du capitaliste. Il faut changer de politique, afin que les plus pauvres puissent vivre. La corse regarde et attend la réaction du gouvernement pour suivre le mouvement. En France une nouvelle journée est prévue. Je suis contre la violence, bien entendu comme la majorité des français, mais si nous devons en passer par là pour être entendu.
Alors, je serai là !
Claudia

chouchou 20/02/2009 05:11



Merci Claudia !
Bon en ce qui concerne les jeunes, je ne suis pas trop d'accord avec vous. D'abord parce que dans ces actes de violence, ce n'est qu'une MINORITE agissante (comme d'habitude d'ailleurs!), et que
la majorité des jeunes ne se retrouve pas dans ce vendalisme!

nathalie 19/02/2009 13:53

je veux éviter la polémique sur ce blog courageux et tolérant, mais les réactions du type "courage , fuyons et quittons ce vilain pays où mon fils adoré et ma belle fifille et ma petite famille risquent de renoncer à leur petit bonheur perso " me font plus peur que le reste. Il faut croire que certains n'ont absolument rien compris à ce qui se joue en ce moment.
Nath

chouchou 20/02/2009 04:53



J'ai répondu à la personne concernée !



Dany 19/02/2009 11:22

Bonjour.
Incroyable, heureusement que mon fils et ma belle fille ont quités la Guadeloupe!!! Zut quelle catastrophe, il y a de quoi avoir peur vraiment. Je vous souhaite vraiment que la calme revienne...
Dany

chouchou 20/02/2009 04:48



Re coucou Dany..
Euh..ok vous vous auriez fais du soucis, mais bon on ne se fait pas couper la gorge à chaque coin de rue non plus !!
Je pense que ce qui arrive ici peut arriver n'importe où vous savez !
Ce n'est pas qques emeutes qui me donnerons envie de quitter mon ile. Ici je suis chez moi et c est pour ça que je soutiens aussi ce mouvement.