Lutte contre les violences...Le Combat des femmes !!!

Publié le par chouetno

Ca fait longtemps que je n'ai pas disserté sur ce sujet.

Tapoter sur mon clavier pour pondre un texte de révolte.

Ce n'est pas pour autant que je ne suis pas (même de loin) le combat que mène les collectifs associatifs.

Bien au contraire ! J'ai peut être arrêté (pour ne pas dire fuir) mon militantisme actif, mais je n'ai pas ôté ma veste de battante. Je n'ai pas fini de réfléchir aux actions que l'on peut mener ensemble ou tout simplement dans son quotidien.Je n'ai pas cessé de croire qu'un jour, tout ceci ne serait qu'un mauvais rêve!

 

Après avoir ajouté ma pierre à l'édifice, (oh je sais bien que ce que j'ai fais n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan)..J'étais persuadée que les choses changeraient, que les mentalités auraient fini par évoluer, que les générations suivantes de filles, se prendraient ,enfin, en main pour lutter avec force et convictions contre le machisme ambiant de notre Société Patriarcale, bref que j'avais participé à rallumer et  relayer le flambeau

Tout en étant consciente, que rien ne se ferait du jour au lendemain, j'avais, en tout cas, la sensation que la machine était en route !

 

Seulement, pas un instant je ne me suis dis, que cette machine mettrait un temps infini pour prendre une vitesse d'action digne de ce nom... La machine ne connaît que très peu le mot "URGENCE"..

Et pourtant, l'urgence, elle, est bien présente sur le terrain, dans la vie de ces femmes victimes de toutes formes de violence : physique, morale, dans leur foyer, sur leur lieu de travail, ou tout simplement dans la rue, les transports, sans parler de celle qui passe inaperçue mais, qui pourtant pollue la tête de nos chers bambins : LA TELE et ses pubs ou clips qui dégradent depuis longtemps et de plus en plus l'image de la Femme.

 

Alors que ce matin je faisais ma petite revue de presse quotidienne, je tombe sur des articles annonçant que "le gouvernement veut mettre en place des référents locaux et organiser un réseau de familles d'accueil"...que l'Assemblée Nationale allait créer une "mission d'évaluation sur la politique de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes"... et qu' ENFIN, à cette lutte contre les violences est attribué le "LABEL : Campagne d'intérêt Général" !!!!

 

Dans un premier temps, je me réjouie de ces annonces... et pourtant, tout en les mastiquant, je sens un goût amer dans la bouche !! Pourquoi ?

Pourquoi, ais-je la sensation, qu'une fois de plus, les autorités politiques ne font de ces mesures, qu'un minable pansement sur la jambe de bois que représente ce fléau???

Pourquoi tout ce raffût d'annonces, d'une certaine prise de conscience de ce que peuvent bien vivre ces femmes au quotidien ??

 

1) Parce que suite au geste de ce député UMP qui avant de se suicider a TUE sa femme, il faut redorer le blason de ce parti politique et qu'aucun amalgame ne soit fait???

 

2) Parce qu'il faut une fois de plus, calmer l'ardeur des associations Féministes ??

 

3)Parce que comme le dit Mr Fillon : "la violence faite aux femmes est profondément répugnante, intolérable, insupportable"..qu'il en a mit du temps à le comprendre, puisque je le rappelle en 2003, terminant notre "Marche des Femmes pour l'égalité" sous le slogan "Ni Putes Ni Soumises, nous étions reçues à Matignon et que Mr Fillon, alors Ministre de la Famille et des Affaires Sociales, était assis à notre table, à nous écouter tirant la sonnette d'alarme sur les conditions de vie des filles et des femmes dans les quartiers, mais pointant du doigt , aussi,que la violence ne s'arrêtait pas qu'aux frontières de ces dits quartiers, qu'elle se montrait partout et touchait toutes les femmes sans exception de couleur ou de catégories sociales !

 

4) Parce que les chiffres qu'on nous balance sont de plus en plus alarmants..??

 

Rapide calcul..Je pars de 2003..les chiffres étant sensiblement les mêmes depuis cette année.

 - Environ 1 femme meurt de violences conjugales tous les 2-3 jours. 166 femmes, par an.

Depuis 2003 : 830 victimes.

 - Environ 45 000 faits de violences volontaires sur des femmes majeures par leur conjoint ou ex-conjoint sont recensés (sachant que seulement 20% des femmes victimes porteraient plaintes!)

Depuis 2003 :  225 000 victimes.

Ces chiffres ne concernent à priori que les violences conjugales et/ou familiales. Viennent donc s'ajouter à cela, les agressions sexuelles, les viols, les plaintes de harcèlement moral ou physique sur le lieu de travail etc...

Et peuvent encore s'ajouter toutes les mains courantes déposées au commissariat mais qui ne sont pas comptabilisées en réalité !

Plus toutes les agressions qui ne sont même pas connues, conséquence de la peur qui cisaille ces femmes!

(Lui en aura fallu du temps et surtout des victimes à ce cher Mr Fillon pour qu'il réagisse ..petite pensée personnelle!)

 

Ah..ça en fait de la violence ! et ça me fait froid dans le dos...

Alors les pseudos mesures émises par le gouvernement me laissent ,effectivement, un sale goût amer dans la bouche !

 

Que vont bien pouvoir faire ces "référents locaux" ? Quel champs d'actions, quels moyens à leur porté?..Comment UNE personne désignée par département va t-elle pouvoir gérer et endiguer ce fléau, alors que des tas d'associations qui travaillent sur le terrain se sentent dépassées par l'ampleur des dégâts???

 

Pourquoi subventionner de tels postes, qui ne serviront à rien, il faut se le dire, alors que les dites associations n'ont plus de moyen pour fonctionner???

 

Pourquoi, encore une fois, léser le tissu associatif existant  en expliquant que ces référents seront " les interlocuteurs uniques de proximité qui garantiront l'accompagnement et une réponse globale aux femmes victimes, leur évitant un parcours chaotique"??? ..Qui fait que les assos se renvoient les dossiers ??? Qui est responsable de ce parcours du combattant pour une femme de trouver une solution et de se sortir du guêpier??

Et comment gérer un cas unique avec une réponse globale ?????? Quelle sera la place du tissu associatif si les référents sont des interlocuteurs uniques ?????

 

Les associations et en particulier les femmes qu'elles reçoivent ont besoin de mesures concrètes, de prise en charges fiables et au cas par cas.. Pas d'un nouveau "bureau des pleurs", où de toute façon les dossiers continueront de s'entasser !

 

Mais peut être n'est ce encore qu'un leurre...Pour que les chiffres soient mieux contrôlés et comme par magie risque de chuter dès l'année 2010, fin de ce plan triennal ???? ou même mieux, plus de violence faite aux femmes pour 2012, prochaine date des élections présidentielles...!!!!!

Et faudrait il encore m'expliquer, comment prévois t-on que les "référents" n'auront en charge qu'entre 25 à 50 dossiers...parce que là, franchement ça ne colle pas avec les chiffres !!!

 

Même l'idée des familles d'accueil, qui me semble pas mal en soit me fait bondir...Le gouvernement n'en prévoit qu'UNE centaine à l'actif de ce réseau pour la fin 2010...bon Ok..ça peut être un début..J'ai quand même hâte d'être à cette date, pour en voir l'étendue!

 

Et puis n'oublions pas cette "mission d'évaluation sur la politique de prévention.." ha ha ha..je me gosse..!! Le temps que ces chers Dames et Messieurs les Députés aient fini leur "branlette intellectuelle"...d'autres Coups et d'autres Morts auront le temps de se faire sentir...

 

Je ne vois rien de bien joyeux dans ces quelques mesures annoncées..si ce n'est encore un coup mortel porté au tissu associatif, un discourt qui se veut de bonne grâce mais qui ne fera pas avancer les choses.

Sans vouloir être pessimiste..Je crois que les femmes ont encore de longs jours devant elles pour se sortir de l'enfer de la violence.

Le pire, c'est que cette nuit, Mr Fillon risque de bien dormir sur ces deux oreilles, croyant dur comme fer, qu'il a enfin trouvé la solution pour en finir avec ces foutues femmes qui, forcément, cherchent les coups!!!!!!

 

 

 

Publié dans Chut..Je gueule !

Commenter cet article

Valé 04/12/2008 02:11

Je pense avoir été en présence de ce problème autour de moi; Comme toi, je ne pense pas que le problème puisse être résolu ^par l'action gouvernementale; Seules ces associations, proches des victimes pourront les entendre, les guider, les soutenir dans leur 2e combat: s'en sortir. Parce qu'il doit être difficile pour ces personnes de se dire "si je pars, je ne sais pas où je vais bien pouvoir loger, comment je vais bien pouvoir me débrouiller financièrement, comment je vais pouvoir reprendre l'estime de moi-même"; et ceci doit être d'autant plus difficile quand il y a des enfants, car on ne veut pas forcément les perturber plus qu'ils ne le sont déjà.
Une aide de proximité est absolument nécessaire dans ce genre de situation, et une pseudo aide étatique ne pourra être efficace que si elle délègue à ces fameuses assoc.
Quant à la campagne de sensibilisation que l'on voit actuellement en Guadeloupe, elle est à mon avis indispensable car elle peut servir de déclencheur à toutes les personnes concernées par les violences envers les femmes:
* pour les auteurs de violence qui peuvent prendre alors conscience de la gravité de leurs actes;
* les victimes qui savent alors où se diriger;
* les personnes "environnantes" qui sentent alors qu'ils sont en droit d'agir, en dénonçant par exemple.

chouchou 04/12/2008 16:40



Merci Valé pour se com !!! Ouf..ça fait du bien!..
Je suis d'accord avec toi pour les campagnes de sensibilisation..surtout ici, y'a du boulot..c'est clair!!
J'aimerai que la prise de conscience se fasse auprès des personnes (hommes et femmes!) qui ne se sentent pas si concernées par ce phénomène, parce que c'est eux, par leur
silence, qui fait que ce sujet reste TABOU!!.. Les Femmes qui vivent dans la violence, ont envie d'en parler et de s'en sortir..mais en face d'elles, il n'y a que silence et
incompréhension, Tabou et Honte !!
Si il n'y a pas une prise de conscience COLLECTIVE et une solidarité qui s'installe, on n'est pas près d'irradiquer ce problème de société!!!



mamanresto 27/11/2008 23:21

je connais bien le probléme (en rapport avec ma maman) et franchement bien souvent il n'y a pas de réelle solution.
Ma mère est partie,oui mais aujourd'hui elle vit dans un foyer. Elle a 40 ans cette semaine et elle vit dans un foyer, elle n'a plus un sou, plus personne (mise à part moi) et elle n'a aucune vraie solution pour s'en sortir seule,en autonomie!
c'est affreux, malheureusement ce n'est pas la peine d'en parler, ça ne sert pas a grand chose, j'ai pu le constater!!
gros bisous ma belle

Lena et ses petits sorciers 27/11/2008 17:14

coucou
comme depuis le début , l'état cache la poussière sous le tapis et crie " c'est propre !!!!"
heureusement que les assocs existent , malheureusement elle peine avec le peu de moyens qu'elles ont . Moi je dis les assocs ont des idées , l'état a le financement ( malgré tout ce qu'ils peuvent nous dire ...) = qu'ils se rencontrent !!
Je connais peu les assocs concernant ce sujet ( seul le centre simone de beauvoir qui a sauvé la vie de ma belle soeur victime de violences de la part de son conjoint ) mais je crains leur avenir .
En fait depuis que le nain est au pouvoir j'ai peur pour tout !
Allez !! la sinistrose vrille nos cerveaux ... mais pas nos coeurs .... vaillants
Bisous ma chouchou
Lena

chouetno 27/11/2008 18:22



Des rencontres entre assos et membres politiques il y en a...seulement, le tissu associatif pose un reel probleme au gouvernement, surtout de droite !!! Il remue
trop la merde!! il informe trop les gens, les pousse trop à se battre!!! alors couper les subventions, créer des postes pour que le public ne passe plus par les assos sont des solutions pour le
gouvernement!!!


qui a sauvé la vie de ma belle soeur victime de violences de la part de son conjoint ..Ca me fait froid dans
le dos..encore combien de femmes devront tomber sous les coups pour que TOUT le monde prenne conscience des dégâts ????


Merci de ton com Léna !



mimline 27/11/2008 17:00

Bon j'avoue que je ne maitrise pas bien le sujet car pour moi tout ça c'est un peu de la science fiction car je n'ai jamais été confronté à ce problème.
Personnellement je ne vois pas très bien ce que l'état peut faire contre ces violence à part les sanctionner (ce qu'il fait déjà je crois?) mais si les femmes qui subissent cela ne portent pas plainte et encaissent, là vraiment je ne vois pas quoi faire...
Perso je suis loin d'être féministe. Je pense que chacun à son rôle dans un foyer, moi je ne serais pas foutue de changer une ampoule ou de monter un meuble et ça me va. Bien sûr je pourrais EN LISANT LA NOTICE mais ça ne m'intéresse pas, c'est tellement plus confortable de laisser Marius s'occuper de tout ça. Et puis je pense que lui a à peu près le même rapport avec mon fer à repasser!
Après on partage beaucoup de tâches, le ménage entre autre, il change autant de couches que moi voir parfois plus etc... Bref, pour moi être féministe c'est à peu près aussi grave que d'être macho... L'égalité des sexe ça signifie que personne ne doit prendre le dessus...
Après pour ce qui est des violences conjugale et compagnie il est évident qu'on ne sera jamais a égalité parce qu'on a pas les même attribut et pas la même force physique... Mais à part changer les mentalité et faire en sorte que nos enfants (garçon) soit bien éduqué à ce niveau là et comprenne bien la différence entre ce qui est bien et ce qui est mal, franchement, je ne vois pas ce que le gouvernement peut faire...
biz
Maryoline

chouetno 27/11/2008 18:17



Je te trouve un peu réductrice Mimline.."mais si les femmes qui subissent cela ne portent pas plainte et encaissent, là vraiment je
ne vois pas quoi faire"..Il faut savoir qu'il y en a beaucoup qui se déplacent aux commissariats et que souvent sont reçu comme des "merdes"..Le discours étant "Mais vous êtes
sur que vous ne l'avez pas chercher un petit peu ??"..Véridique, je l'ai déjà entendue en accompagnant des femmes. Et il faut s'estimer heureuse de sortir de ce commissariat en ayant au moins
déposé une main courante, qui ne sera pas comptabilisé dans les chiffres publiés par le gouvernement!!!! S'il n'y a pas de vrai soutien pour ces femmes, elles ne prendront pas leur courage à deux
mains pour se sortir de cette situation!


"je ne vois pas très bien ce que l'état peut faire contre ces violence à part les sanctionner (ce
qu'il fait déjà je crois?)"..Saches, qu'un mec qui est prit avec un morceau de shit dans sa poche écope d'une plus grosse peine qu'un bonhomme qui tape sur sa
femme!!! Est ce Normal ??? est-ce plus grave de fumer un pet, que de tabasser une personne humaine??? Je ne dis pas de mettre tous les hommes violents en prison, ce n'est pas ce genre de
répression qui changera les choses bien au contraire!! Les prisons sont encore plus un nid à violence!!! Au canada, il existe devrai cellules comportementalistes, de rééducation social rien que
pour les hommes violents!!


Voilà, entre autre ce que peuvent faire les politiques!! arreter de
jouer à la politique d'autruche!! prendre de vraies mesures pour irradiquer ce fléau... Donner de vrais moyens aux assos de terrain au lieu de leur couper l'herbe sous le pied..Faire en sorte que
ces femmes victimes, soient prise en charge correctement, en urgence... Il faut attendre encore combien de mort pour que cela arrive ????


"Bref, pour moi être féministe c'est à peu près aussi grave que d'être macho... L'égalité des sexe ça signifie que personne ne doit prendre le dessus"..
tu as tou à fait raison, je suis comme toi pour l'égalité des sexes. De toute façon rien ne changera si les hommes ne se joignent pas à cette cause!!! Mais etre
féministe, ne veut pas dire etre contre les hommes.;Non etre féministe c'est etre pour l'évolution des droits et surtout le RESPECT ceux-ci! en tout cas, telle en est ma conception..Je ne rentre
certainement pas dans une "guerre des sexes"..mais je souhaiterai au plus profond de moi que ces violences relatées cessent pour de bon !!!!


"Mais à part changer les mentalité et faire en sorte que nos enfants (garçon) soit bien éduqué à ce niveau là et comprenne bien la différence entre ce qui est
bien et ce qui est mal"..C'est exactement ça !!! enfin en tout cas, ça doit commencer par là..au niveau de l'éducation de nos enfants.;je me rappelle une note
que j'ai faite (sur parents)..tout le monde à ri..mais pas moi!!! ceux sont nous mamans qui avont aussi les cartes en main, pour que l'image de la femme vu par nos garçons soit la plus réaliste
possible et empreinte de RESPECT !!!!


Après en ce qui concerne le partage des taches entre homme et femme..c est aussi une forme d'égalité, et un coté qui fait évoluer les
mentalité..c 'est bien!! moi aussi a la maison, nono fait la vaisselle, s occupe bcp d enzo en rentrant de son travail!!


Ah encore une chose..tu sais le silence des femmes ..c'est aussi le regard que porte notre société sur ce sujet qui le produit. Ne
croyons pas que la violence est exclusive aux classes pauvres..Tu serais surprise de voir combien de femmes de la "haute société", notables et compagnie se prennent de coups dans la gueule !!!!
La pression sociale..est aussi une cause du silence des femmes..


Ne devons nous pas etre des super woman ?? et accepter les coups en fait partie!!!


Merci Mimline de ce petit débat..je commençais à etre désolée de ne pas avoir de réactions!!!!



cylou 27/11/2008 15:16

Kikoo,

Bah alors personne n'est feministe ou quoi !!
Bref, je suis pas la pour ca !!!

Je suis là pour souhaiter un

JOYEUX MOINIVERSAIRE a l'asticot !!!
La route vres les deux ans file a vive allure !!!

Je rigole, mais mon tour approche aussi :::
Ah oui, les etirements, je me suis fait engeuler par cheri car j'en ai pas fait il m'a dit
"quand on sait pas faire du sport, on en fait PAS!!!"
A ce moment là j'ai eu envie de lui dire, que c'etait en partie pour lui que je fesait des efforts !! connard ! LOL

Gros bisous a vous deux !!